19 février 2013

Qu'est-ce que je raconte?

Un des mythes grecs les plus connus est celui du fil d’Ariane. Devenu symbole de ce qui nous sauve d’une situation désespérée, ce fil magique avait la propriété de s’allonger à l’infini derrière les pas du héros Thésée qui, une fois le Minotaure terrassé, put retrouver son chemin dans les dédales du labyrinthe d’où, normalement, personne ne pouvait s’échapper. C’est certain que c’est toujours pratique, quand on est un héros dans le pétrin, d’obtenir les faveurs d’une belle princesse un peu sorcière. Même si, par la suite, ces... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 08:26 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

09 février 2013

Dans le mélangeur

J'ai absorbé le choc. J'ai pris un verre de vin. Je me suis posé encore plein de questions existentielles sur l'écriture, sur les raisons pour lesquelles je m'acharne quotidiennement sur un clavier d'ordinateur alors que tant d'autres y réussissent mieux que moi, bref, je suis passée encore une fois par un immense ras-le-bol, le doute, tout le bataclan. Je ne peux même pas vous dire que je trouve des réponses, c'est même pas vrai. Je ne fais que me poser des questions, encore et encore. Et en arriver au même constat: il faut que... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 13:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
29 janvier 2013

Décevoir

Orphée ne passe pas la rampe.  Ni sur le fond, ni sur la forme. J’avais peur de décevoir et j’ai déçu.  En fait, si Éric ne m’avait pas connue, il n’aurait pas terminé la lecture du manuscrit et il m’aurait envoyé une lettre de refus. Une lettre «positive», a-t-il précisé, mais un refus néanmoins. Ce fut une longue discussion, hier après-midi. Mon directeur littéraire a pris le temps de m’expliquer ses remarques, page après page. Au fur et à mesure, je verbalisais mes intentions, ma vision des choses, mais je comprends... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 13:10 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
27 décembre 2012

Mon monde... en musique

En cet entre-deux fêtes, alors que souffle la tempête et que le temps arrête un peu sa course folle, je serai demain l'invitée de Christine Borello sur les ondes de CKIA 88,3 FM à son émission Mondes musicaux. J'y présenterai une sélection de pièces musicales qui, d'une façon ou d'une autre, me touchent et m'inspirent. Pour moi qui n'écoute que très peu de musique, procéder à ce choix a exigé une certaine réflexion. Comment me résumer en six pièces?  Je me suis arrêtée à J'ai planté un chêne, de Gilles Vigneault, Quartier... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 14:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
19 décembre 2012

Sprint final

J'ai peut-être terminé Orphée hier. Je dis peut-être... Mais c'est que ça se termine drôlement, un roman. Soudainement, on arrive au bout du dernier chapitre qu'on avait en tête. On trouve une chute satisfaisante. Et puis la fin était déjà écrite, donc tout s'enchaîne. Puis on réalise: c'est fini? J'ai donc terminé mon premier jet, et atteint mon objectif de pouvoir remettre un manuscrit à Éric, mon directeur littéraire, avant les fêtes. J'avais planifié un sprint final cette semaine. Et on est mercredi matin et je peux envisager... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 09:14 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
14 décembre 2012

Corne de brume

Journée d'écriture. Dehors, la neige qui tombe mollement. Le bruit du passage des voitures s'assimile au roulement des vagues sur la berge. Ce fleuve qui emplit mon roman et dans lequel je suis plongée depuis tant de mois, maintenant. Au loin résonne la corne de brume des navires sur le Saint-Laurent. Appels dans le brouillard blanc, audibles de ma table de travail. Je vis en ville mais, à vol d'oiseau, je ne suis qu'à quelques centaines de mètres du grand fleuve. Moi aussi, j'ai l'impression de faire mon chemin dans la brume.... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 12:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 décembre 2012

Bonjour la police!

Dans mon roman, quelqu'un meurt. (Bon, ça y est. Un punch brûlé...) En fait, il y a plusieurs personnes qui meurent (ok, plein d'autres punchs brûlés...). Cependant, un des cas me posait problème, parce que je voulais que ça colle à la réalité. Donc, en vue de rendre mon roman cohérent, et éviter d'écrire des faussetés (en admettant que d'écrire de la fiction ne soit pas, d'un bout à l'autre, des faussetés!), j'ai pensé que pour en avoir le coeur net je n'avais qu'à téléphoner à la Police de Québec pour avoir réponse à mes... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 11:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
22 novembre 2012

Chaque automne j'ai envie de mourir

C’est pas moi qui le dis. C’est un des multiples narrateurs de ce très beau, très touchant et surtout, très humain recueil de nouvelles écrit à quatre mains par Véronique Côté et Steve Gagnon, tous les deux issus du milieu théâtral où ils jouent, écrivent et font de la mise en scène. Envie de mourir? «Mais pas dans le sens «pu exister» du terme, ça va pas jusque là. C’est plus dans la peau et dans la respiration que dans l’coeur. C’est plus une affaire de lumière qu’une affaire de mort. J’veux pas d’la mort, j’veux d’la lumière.»... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 14:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2012

De retour du Salon du Livre de Montréal

Quelle belle expérience que ce Salon du Livre de Montréal 2012! Même si je n'ai pas pu visiter autant d'auteurs (ni même ceux de mes amis) que je l'avais fait en 2008, j'y ai passé quelques belles heures. En fait, on peut dire que j'y ai été presque exclusivement à titre d'auteure, et non comme visiteuse... Au moins, j'étais en pause de chimiothérapie et assez en forme. Mais il m'a néanmoins fallu aller me reposer au milieu de la journée de samedi (qui était ma journée d'anniversaire, d'ailleurs!) pour être en forme pour ma seconde... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 16:03 - Commentaires [4] - Permalien [#]
15 novembre 2012

36 458 mots

Orphée avance lentement. Mot à mot, presque. Aujourd'hui, je travaille sur la scène qui a, à elle seule, engendré le roman. Sur laquelle j'ai greffé ensuite la réflexion sur la Mémoire, sur Orphée et Eurydice.  J'ai toujours en tête mon "deadline" et je devrais remettre un manuscrit potable à mon directeur littéraire avant les fêtes. J'estime qu'il me reste une vingtaine de pages à écrire encore. J'en suis à la page 222 et au dénouement. Ne restera bientôt qu'à conclure. Mon lecteur de prédilection -mon Amoureux!- a entrepris... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]