23 juillet 2013

Un texte pour Moebius

Alors que l'été passe doucement, que je réécris mon roman Orphée entre un voyage en Italie et les aléas du quotidien, je viens de recevoir par courriel confirmation que la nouvelle que j'avais soumise à la revue Moebius sera publiée dans le prochain numéro cet automne. Je ne suis pas une grande nouvelliste. Je découvre peu à peu ce genre littéraire qui, au départ, me semblait trop exigu pour faire vivre mes personnages, mes histoires. Or, dans une nouvelle, on peut aussi créer de belles ambiances, je m'en rends compte soudainement.... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 16:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

31 mai 2013

Les Reines: moi, mes souliers...

J'avais fait du ménage dans mes placards il y a quelque temps. Parmi les vêtements que je suis allée porter à l'Armée du salut, une paire de souliers. Comme à chaque fois que je me défais d'anciens vêtements, je me demande ce qui va arriver d'eux. Quelle sera leur seconde vie, s'ils seront utiles encore. Une pensée triviale qui m'effleure pour disparaître dès que se referme la porte du container métallique. Eh bien, ces souliers font maintenant du théâtre, devenus décor pour Les Reines de Normand Chaurette dans une mise en scène de... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 09:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 mai 2013

Carrefour international de théâtre: inspiration et magie

J'adore le théâtre.  Chez les Grecs, le théâtre était un acte religieux, sacré. Et cet esprit n'est pas si loin de moi, quand j'assiste à une pièce. J'entre dans une salle emplie d'une sorte de sentiment de respect sacré. Ça me nourrit l'âme, ça m'inspire. Ça me fait réfléchir. Même une mauvaise pièce, j'y trouve du plaisir parce que j'en discute ensuite, je la décortique. Aller au théâtre fait partie des plus beaux plaisirs culturels que j'aime m'offrir. Un amour que je partage en couple, et que j'essaie de transmettre à mes... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 14:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
14 mai 2013

Vickie Gendreau: 1989-2013

Samedi matin, Vickie Gendreau, cette jeune auteure atteinte d'un cancer du cerveau qui avait attiré l'attention avec son percutant Testament, est décédée. Plusieurs me demandent si cette nouvelle m'ébranle.  Bien sûr que oui.  Mais "ébranler" est un mot fort qui peut être interprété sous plusieurs angles. Dans mon cas, je suis ébranlée humainement bien plus qu'ébranlée pour ce que ça me rappelle de mon propre pronostic. Car personne ne souhaite une telle fin, si abrupte. Pourtant, je me réjouis d'une chose, pour elle,... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 10:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
14 mai 2013

Sur le blogue de Marie Josée Turgeon

Lors du Salon du Livre de Québec, j'avais eu le plaisir de passer un chaleureux moment en compagnie de la journaliste-blogueuse Marie Josée Turgeon, qui sortait tout juste de la lecture de Soleil en tête. Elle m'attendait, tout sourire, avec deux verres de thé Earl Grey. J'avais ri en constatant cette attention et nous avions blagué, en cherchant un endroit calme où s'assoir et discuter. De cette rencontre découle un très beau billet sur Soleil en tête.  Oui. Un beau billet qui donne envie de se refaire une tasse de thé Earl... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 avril 2013

Bilan positif au SILQ 2013

Le SILQ 2013 est terminé et les organisateurs en vantent le succès de foule. Est-ce uniquement attribuable à la présence de Marc Levy comme président d’honneur ou si la température maussade a également joué un rôle dans cette fréquentation monstre ? Un peu de tout cela, sans doute. Ceci dit, je serais malvenue de me plaindre de la présence d’autant de gens autour du Livre. On peut bien sûr penser à d’autres formules pour mettre encore plus de l’avant la littérature (car qui dit «livre» ne dit pas nécessairement... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 13:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

08 avril 2013

Salon international du Livre de Québec 2013

Comme à chaque printemps depuis 15 ans, le SILQ sera de retour du 10 au 14 avril avec, dans son sillage, des écrivains du Québec et d'un peu partout sur la planète et, il faut l'espérer, des lecteurs avides de découvertes.  L'an dernier, j'avais fait partie d'un collectif d'auteurs qui avaient réagi aux propos du président-directeur général du SILQ, Philippe Sauvageau, qui avait justifié le choix de nommer pour une troisième fois en 15 ans Dany Lafferière président d'honneur en déclarant qu'à Québec, on n'avait pas d'auteurs... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 16:28 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
27 mars 2013

Faire une scène

La réécriture se poursuit. En fait, si je ne viens pas souvent donner signe de vie en ces pages, c'est parce que l'essentiel de mon énergie se déploie dans Orphée (auquel, soit dit en passant, j'ai trouvé un nouveau titre...) Cette réécriture se fait en fonction des critiques que m'a faites mon directeur littéraire lors de notre rencontre du 28 janvier. Je revois la narration, le récit. Je l'approfondis. Je me demande constamment "qu'est-ce qui est raconté". Je n'invente pas grand-chose, mais j'expose des aspects qui étaient... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 12:34 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
13 mars 2013

Deux fois plutôt qu'une: Un léger désir de rouge

Il y avait longtemps que je voulais vous parler du roman Un léger désir de rouge d'Hélène Lépine. Je l'ai lu cet été, en plein mois de juillet, alors que c’est un livre d’hiver, je trouve. Par le sujet, la froideur du cancer. Par le décor, ancré sur les berges du Saint-Laurent, sous la neige et le vent, dans une maison normande qui a accueilli une famille désormais dispersée. Des parents absents et des enfants qui ont mal grandi, rongés chacun à leur manière par un mal de l’âme. Oui. C’est un livre d’hiver... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 16:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
01 mars 2013

Narration intérieure

Je vous ai parlé de ma difficulté à trouver mon fil d’Ariane à travers le récit de mon roman Orphée. En fait, dans les commentaires que m’a faits mon directeur littéraire, revient souvent la remarque : «Rien n’est raconté.» Et ça me fait énormément réfléchir. En fait, il y a longtemps que je m’analyse dans l’écriture et une des choses qui m’apparaît clairement, c’est que ce qui m’intéresse, au-delà d’une histoire, c’est la réflexion sous-jacente de la vie. Des réflexions humaines. Les grandes questions existentielles. Ce qui... [Lire la suite]
Posté par Julie GravelR à 14:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]